Actualités

Toutes les actualités

Gavarnie en bus pour 4 €

28 juillet 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, le cirque de Gavarnie est un incontournable pyrénéen. Avec ses 6,5 kms de circonférence et en son coeur l'une des plus grandes cascades d'Europe (427m), Gavarnie ne cesse d'émerveiller. En saison estivale, (...)

JPEG - 283.2 ko

Inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, le cirque de Gavarnie est un incontournable pyrénéen. Avec ses 6,5 kms de circonférence et en son coeur l'une des plus grandes cascades d'Europe (427m), Gavarnie ne cesse d'émerveiller. En saison estivale, c'est plus de 300 000 visiteurs qui viennent découvrir ou redécouvrir ce lieu ! Comment limiter l'impact environnemental face à cet afflux ? En prenant le bus pardi !

Grâce au transport "Maligne" vous pouvez venir à 4euros aller/retour au cirque. La ligne « Les Gaves » au départ de Tarbes dessert de nombreux villages où logent et campent les randonneurs. Parmi lesquels : Lourdes, Argelès-Gazost, Pierrefitte-Nestalas, Luz-St-Sauveur et d'autres encore !

UNE SOLUTION ÉCOLOGIQUE ET ÉCONOMIQUE !

L'aller-retour coute uniquement 4 euros : l'occasion de vous laisser conduire et d'admirer les paysages de la vallée. Le tarif se réduit à 2 euros pour les 4-12 ans et est gratuit pour les moins de 4ans. Une solution à la fois économique et pratique sachant que du 1er mai au 31 octobre les parkings sont payants à Gavarnie (5 euros) et que les embouteillages peuvent gâcher une fin de randonnée !

EN SAVOIR PLUS

- Consultez les horaires de « Maligne les Gaves » pour l'été 2017
- Toutes les informations sur le site de Gavarnie
- Découvrez le récit de Vincent : "Le cirque de Gavarnie, un rêve de rando-vélo dans les Pyrénées"

INSPYR : un cheminement esthétique à travers les Pyrénées

24 juillet 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
9 juin 2017 à Toulouse, nous rencontrons Maxime et Nicolas autour d'une bière pour discuter de leur aventure qui démarrera tout juste deux mois après, le 9 août à Banyuls-Sur-Mer. Rencontre inspirante pour un projet inspiré : traverser les Pyrénées de (...)

JPEG - 224.6 ko

9 juin 2017 à Toulouse, nous rencontrons Maxime et Nicolas autour d'une bière pour discuter de leur aventure qui démarrera tout juste deux mois après, le 9 août à Banyuls-Sur-Mer. Rencontre inspirante pour un projet inspiré : traverser les Pyrénées de la Méditerranée à l'Atlantique, en 40 jours et en franchissant 40 sommets ! S'ils ne sont pas les premiers à se lancer dans l'aventure, cette dernière ne manque pas d'originalité : un brin d'aventures, un bouquet de réflexions et une explosion d'émerveillement les attendent.

Partir à la rencontre d'une nature fascinante mais aussi à la découverte de soi : voilà ce qui motivaient ces deux toulousains passionnés de montagnes. Bien plus qu'une aventure sportive, le désir de Nicolas et Maxime est de découvrir et de faire découvrir l'émerveillement que nous apportent nos belles montagnes. Il s'agit donc d' « inspyrer » l'air pur des montagnes mais aussi de « s'inspyrer » des connaissances et des richesses de chacun. Pour cela, ils ont invité ami.e.s et curieux.ses à les rejoindre dans leur périple pour une nuit, une ascension ou plusieurs jours !

Convaincus que la beauté et l'émerveillement permettent de sensibiliser à la préservation de nos montagnes, les deux aventuriers ont décidé de donner une dimension de partage et d'engagement à leur traversée. Sur leur page Facebook, vous pourrez regarder régulièrement des vidéos pour admirer la beauté des paysages, apprendre sur le milieu montagnard mais aussi réfléchir sur notre impact en montagnes. Chacun-e ayant des connaissances à partager, ces vidéos seront réalisées par eux et par leurs accompagnateur-rice-s.

Pour les rejoindre, ces dernier-e-s ont été encouragé-e-s à prendre les transports en communs et à faire du stop pour les derniers kilomètres. Une volonté de mobilité douce inspirée notamment par le concours « Changer d'Approche » que propose Mountain Wilderness.

Démarrage le 9 Août de Banyuls-Sur-Mer, pour arriver à Hendaye-Plage le 23 Septembre avec au programme un sommet par jour ! Aneto, Vignemale, Mont Perdu, Coma Pedrosa, Canigou, Posets, Montcalm, Pic du midi d'Ossau, Carlit, Balaïtous… juste quelques exemples parmi tous les sommets mythiques qui les attendent. Nous leur souhaitons une très belle aventure que nous aurons la chance de partager à travers leur page Facebook ou avec eux en haut des cimes !

SUIVRE L'AVENTURE

- La page facebook du projet « Inspyr »
- La carte de leur itinéraire

La montagne à portée de bus

19 juillet 2017 Mobilité douce
Vallon de Gialorgues (c) Stéphane Benoist Nous avions contribué à sa création en 2013 et depuis, chaque été, le RandoBus vous emmène au cœur du massif du Mercantour et dans ses alentours. Lacs, gorges et chemins silencieux sont ainsi accessibles au (...)
JPEG - 128.4 ko
Crédits photos
Vallon de Gialorgues
(c) Stéphane Benoist

JPEG - 147.7 koNous avions contribué à sa création en 2013 et depuis, chaque été, le RandoBus vous emmène au cœur du massif du Mercantour et dans ses alentours. Lacs, gorges et chemins silencieux sont ainsi accessibles au départ de Nice avec les transports en commun. N'hésitez pas à combiner les lignes du RandoBus et les Transports à la demande de la région !

Trois lignes sont à votre disposition pour découvrir la beauté sauvage des Alpes maritimes :
- PDF - 1.4 Mo La ligne 730 : vallée de la Vésubie
- PDF - 411.6 ko La ligne 740 : vallée de la Tinée
- PDF - 627.8 ko La ligne 770 : vallée du Cians

La célèbre Madone de Fenestre, le Mont-Mounier, le lac Autier... Préparez d'ors et déjà votre liste de randonnées et d'ascensions à venir. D'autres idées de circuits vous sont suggérées sur les dépliants des lignes de bus, dans notre plaquette PDF - 2.4 Mo 10 idées de sorties sans voiture dans le Mercantour et sur le portail Changer d'approche.

Le +

Après avoir effectué une sortie en mobilité douce (transports en commun, vélo, marche etc.), participez à notre concours Changer d'approcheet racontez-nous votre sortie ! Vous gagnerez peut-être des lots de nos partenaires.

EN SAVOIR PLUS

- Le rando-bus circule du 1er juillet au 24 septembre 2017
- Toutes les infos sur www.lignesdazur.com
- Zoom sur le RandoBus dans notre PDF - 2.4 Mo brochure Changer d'approche

Maison de la montagne de Pau

19 juillet 2017 Tourisme
Nichée à la Cité des Pyrénées de Pau, dans la belle région béarnaise, la Maison de la Montagne se mobilise depuis 17 ans pour rendre accessible la montagne à tou.te.s. Née à l'initiative de passionnés et de professionnels de la montagne, la Maison de la (...)

JPEG - 274.7 ko

Nichée à la Cité des Pyrénées de Pau, dans la belle région béarnaise, la Maison de la Montagne se mobilise depuis 17 ans pour rendre accessible la montagne à tou.te.s. Née à l'initiative de passionnés et de professionnels de la montagne, la Maison de la Montagne se veut être une passerelle entre l'univers Pyrénéen et les publics empêchés ou éloignés.

Lieu « des possibles » et d'énergies créatrices, elle permet à des personnes de tout horizon de se rencontrer, de découvrir, de partager et de réaliser leurs projets en montagnes. Nous savons que la montagne est lieu d'épanouissement, de réflexion et d'enrichissement. Grâce à la philosophie et aux projets de la Maison de la Montagne, de nombreuses personnes peuvent s'émerveiller de la beauté des Pyrénées et, ainsi, en retirer un véritable apprentissage de vie.

A travers sa campagne « Montagne Douce », La Maison de la Montagne, s'engage également depuis début juillet dans une démarche innovante d'économie de montagne.

MONTAGNE, JE VIENS À TOI ! MONTAGNE, TU VIENS VERS MOI !

La rencontre avec la montagne n'est pas toujours naturelle. Handicap, situation économique difficile, exclusion sociale, absence de transports… Plusieurs raisons peuvent rendre difficile, voir improbable, l'accès à la montagne. Face à ce constat, la Maison de la Montagne a décidé de passer au-delà des barrières naturelles et de rendre possible cette rencontre. Comment ? En conduisant les personnes en montagnes mais aussi en amenant la montagne chez eux ! Mur d'escalade permanent et bourse aux vêtements de montagnes : tout est là pour goûter de près aux plaisirs de la grimpe en salle et en extérieur ! Organisées par la maison de la montagne ou par des associations membres, toutes les sorties permettent à chacun.e, quelque soit son budget ou son niveau de pratique, de profiter au maximum sans crainte.

Mais la Maison de la Montagne n'a pas que la pratique sportive comme atout dans son jeu. Elle sait que la culture est un outil formidable pour conduire la montagne vers nous. Pour cela un centre de documentation et d'informations ouvert à tou.te.s et gratuit permet de consulter topos, cartes, de très beaux livres et de nombreuses revues. La Maison de la Montagne encourage également la réalisation de conférences et d'expositions à la Cité des Pyrénées et dans le Béarn. La montagne en poésie lors du festival Poésie en Ossau ou en photos lors des Verticualidad, l'objectif reste le même : montrer que loin d'être un simple terrain de jeu, la montagne est un lieu de philosophie, de beauté et de culture.

LA MONTAGNE COMME LIEU D'ÉCO-CITOYENNETÉ

Partir en montagne est une expérience de découverte. Meilleure connaissance de soi-même, rencontre avec l'autre et avec l'esprit de solidarité mais aussi respect du milieu naturel. Humanisme et écologisme sont deux valeurs fondamentales pour la Maison de la Montagne. Véritable fil rouge de leurs actions, les projets de réhabilitation de cabanes de bergers incarnent cette volonté de transmettre le Pyrénéisme aux jeunes. Ainsi, à travers des chantiers de plusieurs jours, des jeunes de 18 à 22 ans retapent des cabanes pastorales délaissées et découvrent un patrimoine qui se perd dans un territoire d'exception.

MONTAGNE DOUCE : CRÉER UN RÉSEAU DE PROFESSIONNELS DE LA MONTAGNE

Parti du constat que de nombreuses initiatives naissent en montagne mais souffrent souvent d'un manque de soutien et de synergie avec d'autres acteurs, la Maison de la Montagne a lancé « Montagne douce ». L'objectif ? Soutenir les entrepreneurs.es de l'économie montagnarde par le développement durable de leurs activités et grâce à la solidarité entre acteurs. Pour cela, Montagne douce va proposer de nombreux outils parmi lesquels : un accompagnement des porteurs de projets, la création d'un réseau d'acteurs pouvant partager leurs compétences, l'installation d'un espace de travail commun et des aides liées à la communication et à la mobilisation de financements participatifs et solidaires.

PLUS D'INFOS

- Contact : contact@lamaisondelamontagne.org - 05 59 30 18 94
- Web : www.blog.lamaisondelamontagne.org - www.montagnedouce.com

Traverser les Pyrénées en vélo pour un tourisme responsable

10 juillet 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
Par Hugo, blogueur (www.endecouverte.com) Parce que le tourisme responsable et durable commence par la mobilité douce, optez pour une randonnée en VTT dans les Pyrénées lors de votre prochaine escapade. Ce type de voyage vous permettra, non (...)

Par Hugo, blogueur (www.endecouverte.com)

JPEG - 204.9 ko

Parce que le tourisme responsable et durable commence par la mobilité douce, optez pour une randonnée en VTT dans les Pyrénées lors de votre prochaine escapade. Ce type de voyage vous permettra, non seulement, de découvrir des paysages époustouflants, de respecter l'environnement, mais également de participer au développement de l'économie locale. Pour vous permettre d'en savoir un peu plus sur ce périple à la fois sportif et enrichissant, découvrez à travers cet article les principaux avantages à faire une randonnée en vélo dans les Pyrénées ; ainsi que quelques idées de parcours à ajouter dans votre itinéraire.

POURQUOI CHOISIR UNE RANDONNÉE EN VTT POUR VOTRE PÉRIPLE DANS LES PYRÉNÉES ?

Si les Pyrénées offrent un large choix d'activités et d'infrastructures touristiques pour un séjour de luxe, elles constituent également une destination de premier choix pour se lancer dans l'aventure "écotourisme", par exemple en effectuant une randonnée en VTT à travers ses montagnes. Ce type de parcours vous permet de découvrir de somptueux paysages et de vivre un véritable moment d'évasion et de dépaysement, le tout dans le respect de l'environnement.
Ayant déjà accueilli un florilège de grands événements et de compétitions VTT, les Pyrénées disposent de nombreux circuits aménagés spécialement dédiés au cyclotourisme. Crêtes, forêts, hautes montagnes, bas de vallées, piémont, cols, etc. sont autant de paysages fascinants que vous pourrez explorer durant votre périple en vélo à travers ses différentes régions. Par ailleurs, opter pour une randonnée en vélo pour visiter les Pyrénées c'est privilégier un voyage nature qui génère des revenus directs pour la population locale.

DEUX IDÉES DE PARCOURS À INCLURE DANS VOTRE ITINÉRAIRE

Préparer l'itinéraire de votre randonnée en vélo dans les Pyrénées vous permet d'optimiser la réussite de votre escapade. Pour vous aider, voici deux idées de parcours auxquelles vous pourrez vous inspirer pour l'élaboration de votre circuit :

  1. Du Pays Basque à l'Aragon
    C'est un circuit qui démarre en France et qui se poursuit en Espagne. En partant des rives de l'océan Atlantique, vous entamerez une traversée d'ouest en est du Pays Basque. Après avoir pédalé pendant de longues heures et parcouru plusieurs kilomètres, vous atteindrez les contreforts sud des Pyrénées Espagnoles occidentales. Principalement montagneux, ce circuit présente également de magnifiques vallons suspendus, de plateaux sauvages, de superbes forêts, de villages reculés et sans oublier les hauts sommets des Pyrénées en toile de fond. Quelles que soient votre expérience et votre condition physique, vous apprécierez les sentiers aménagés disponibles le long de ce parcours.
  2. Du Croix de Buzy à Bescat dans la Vallée d'Ossau
    C'est un agréable parcours d'échauffement et sans difficulté que vous pouvez effectuer en famille. Offrant un beau panorama sur l'entrée de la vallée d'Ossau, le circuit commence depuis le parking de la croix de Buzy, ouvrant à une large piste pavée qui part sur la crête entre les prairies. Le parcours se poursuit sur ce chemin empierré pour arriver après quelques kilomètres à une piste de terre montante. Cette dernière est l'unique parcours assez complexe du circuit, surtout pendant la saison de pluie. Arrivée au sommet, la piste traverse les bois sur le haut d'une forêt de résineux et présente une agréable descente pour atteindre les environs de Bescat. En prenant à gauche, vous aboutissez sur le goudron qui mène vers le village.

RETROUVEZ D'AUTRES IDÉES D'ESCAPADES SUR : WWW.CHANGERDAPPROCHE.ORG

15 héros dans le Vercors

5 juillet 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
Ce premier week-end de juillet a permis à 15 héros ordinaires de la région lyonnaise de découvrir, sans voiture, les multiples facettes du Parc naturel régional du Vercors en effectuant une traversée ! En effet, chacun a joué le jeu et a ainsi (...)

Ce premier week-end de juillet a permis à 15 héros ordinaires de la région lyonnaise de découvrir, sans voiture, les multiples facettes du Parc naturel régional du Vercors en effectuant une traversée !

En effet, chacun a joué le jeu et a ainsi découvert l'existence des transports à la demande qui permettent de parcourir les derniers kilomètres pour arriver dans les hameaux de montagne, aux départs de randos.

Plus facile et plus rapide en voiture, direz-vous ! En êtes vous bien sûr ?
Prenez une feuille : sur un groupe de 15, tous n'ont pas le permis ou pas de voiture : quels trajets effectuer, qui va se garer d'un côté et de l'autre des Balcons, où s'attendre, qui se dévoue pour récupérer les voitures après la rando ? Ça ressemble à un casse-tête et pourtant ce sont des manœuvres courantes en montagne, non ?
Grace aux transports en communs, nos héros ont économisé 2000 Km de voiture pour faire cette traversée et ont rejeté 30 fois moins de CO2 dans l'atmosphère. Par ailleurs, ils ont gagné du temps, ont pu échanger ensemble durant le parcours, se sont laissés transporter !

UNE ESCAPADE ACCOMPAGNÉE PAR DES PROFESSIONNELS DE LA MONTAGNE

Encadré par Fabrice, accompagnateur en montagne, le groupe, au départ de Prélenfrey-du-Gua, a traversé les falaises du Balcon Est pour rejoindre les 4 Montagnes et Corrençon-en-Vercors, en empruntant le Pas de la Balme, en compagnie des bouquetins. Passage chargé de mémoire (préhistoire, moyen-âge, résistance…), et belle occasion de renouveler de manière symbolique les échanges des siècles derniers entre 2 territoires du Vercors, tout en découvrant les plantes qui soignent, l'histoire des rochers, un aigle et sa proie...

L'occasion aussi de belles rencontres avec des acteurs locaux : David, l'éco-garde mis à disposition par le Parc naturel régional du Vercors pour participer à la première journée de cette sortie et ses informations sur la forêt, la faune, le pastoralisme, son travail de balisage des sentiers... ou Anouck et Thibault, les gardiens du Refuge de la Soldanelle, qui nous réchauffèrent le corps et le cœur avec la bonne soupe aux herbes sauvages !

Une sacrée expérience pour tous les explorateurs de la biodiversité montagnarde, qui combine une approche douce et un échange profond avec le très beau milieu que constitue ce bout de Vercors...

FAITES COMME EUX !

- Retrouvez des idées de sorties montagne sans voiture en transports sur www.changerdapproche.org
- Découvrez la collection de brochures « 10 idées de sorties montagne sans voiture »
- Participez au concours Changer d'approche : tentez l'aventure et racontez-nous votre sortie : elle donne envie ? Elle vous rapportera en plus du plaisir, des souvenirs… des cadeaux (gratuité dans un refuge, jeux de société, matériel et livres de montagne…)

JPEG - 42.8 ko

Le Parc national de la Vanoise sans voiture

3 juillet 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
En ce début d'été 2017, Mountain Wilderness France et le Parc national de la Vanoise, viennent d'éditer une brochure inédite, présentant 10 idées de sorties montagne sans voiture dans le Parc national de la Vanoise . Cette publication rejoint la (...)

JPEG - 121.5 ko

En ce début d'été 2017, Mountain Wilderness France et le Parc national de la Vanoise, viennent d'éditer une brochure inédite, présentant PDF - 6.4 Mo 10 idées de sorties montagne sans voiture dans le Parc national de la Vanoise .
Cette publication rejoint la collection de 8 brochures déjà disponibles, chacune d'entre elles étant consacrées à un territoire spécifique, au départ d'une ville porte ou à destination d'un massif.

UNE CAMPAGNE POUR « CHANGER D'APPROCHE »

Depuis 2007, Mountain Wilderness porte une démarche et des actions en faveur du développement de l'écomobilité et de l'écotourisme sur les territoires montagnards. Changer d'approche c'est choisir une relation douce et respectueuse de l'environnement montagnard, de ceux qui y vivent et de ceux qui en vivent.
Changer d'approche c'est d'abord choisir d'utiliser des modes de transports alternatifs à la voiture individuelle pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et pour respecter ces espaces fragiles que sont les montagnes. Changer d'approche, c'est aussi s'immerger davantage en montagne pour en goûter les saveurs tout en contribuant à faire vivre l'économie locale.
- Plus d'infos sur www.changerdapproche.org

UN TERRITOIRE PRÉSERVÉ EXCEPTIONNEL

Situé entre les hautes vallées de la Maurienne et de la Tarentaise, en Savoie, le Parc national de la Vanoise a pour missions de protéger la nature, d'accueillir et sensibiliser tous les publics, et de contribuer au développement durable du territoire.
Le parc promeut sur son territoire toutes les initiatives de nature à réduire l'impact de nos activités sur l'environnement. C'est une de ses ambitions et un des axes forts de sa stratégie touristique centrée sur une nature en partage, dont l'accès doit être facilité, tout en limitant les émissions de gaz à effets de serre, et en favorisant les mobilités douces.
- Plus d'infos sur www.vanoise-parcnational.fr

DES DESTINATIONS SANS VOITURE POUR TOUS !

Au départ de Modane, de Moûtiers et de Bourg-Saint-Maurice… Nous invitons les parcoureurs de montagne à découvrir des idées de randonnées (pédestre, raquettes, ski de rando, alpinisme…) à travers le Parc national de la Vanoise. Les itinéraires ont été soigneusement choisis et élaborés par les équipes du Parc et les membres de Mountain Wilderness en fonction de leurs facilités d'accès en transport en commun ainsi que de leurs intérêts patrimoniaux et paysagers.
Cette brochure permet de découvrir quelques-uns des plus beaux endroits du Parc, et facilite les traversées afin de mieux s'immerger dans ces lieux et ces paysages d'exception.
En complément de la brochure, le détails de ces sorties sont disponibles sur la page vanoise.changerdapproche.org.
Mountain Wilderness et le Parc national de la Vanoise tiennent à la disposition du public et des structures d'éducation à l'environnement des exemplaires papiers de cette brochure pour diffusion.

>> Les 10 sorties réalisées sans voiture proposées dans cette brochure représentent une économie de 33 tonnes de CO2 ! <<

JPEG - 51.9 ko

La Drôme sans voiture

8 juin 2017 Mobilité douce Pratiques sportives Tourisme
La Drôme Tourisme (c) Lionel Pascale Aujourd'hui, la voiture reste le principal mode de déplacement pour les loisirs. Ne faisant pas exception à la règle, les déplacements en montagne sont encore dépendants de la voiture individuelle. Avec sa (...)
JPEG - 135.6 ko
Crédits photos
La Drôme Tourisme
(c) Lionel Pascale

Aujourd'hui, la voiture reste le principal mode de déplacement pour les loisirs. Ne faisant pas exception à la règle, les déplacements en montagne sont encore dépendants de la voiture individuelle.

Avec sa campagne Changer d'approche, Mountain Wilderness propose des modes de transport alternatifs afin d'accéder aux zones montagnardes différemment. Conscient des enjeux de la mobilité, le Département de la Drôme a créé un nouveau système de transport à la demande (TAD) en correspondance, permettant de faire le lien entre les pôles drômois et les zones peu desservies par les transports en commun. Ainsi, une nouvelle opportunité de mobilité pour (re)découvrir l'arrière-pays drômois et les Baronnies s'offre à vous !

Lors de vos trajets, ce service à la demande permet d'établir des correspondances avec le réseau de bus départemental / régional et les gares SNCF. Ouvert à toute la population, il vous faudra simplement présenter votre titre de transport afin de justifier votre correspondance avec un des réseaux pré-cités. Le TAD en correspondance est disponible du lundi au samedi de 6h à 21h, par réservation (à effectuer à l'avance).

Ce service vous permettra d'atteindre des régions jusqu'alors non accessibles en mobilité douce tels que les pays de Gervanne, Bourdeaux, Nyons, Dieulefit, Diois, Vercors et Baronnies. Partez à la découverte de villages patrimoniaux comme Châtillon-en-Diois, Saoû, Saint-Julien-en-Vercors, Luc-en-Diois, Montbrun-les-Bains...
Vous pourrez désormais arpenter en transports en commun ces terroirs et goûtez les meilleures Clairettes de France !

ALLER PLUS LOIN

- Télécharger la PDF - 3.7 Mo Plaquette TAD Drôme 2016
- Racontez votre sortie sans voiture en participant au concours Changer d'approche & gagnez les cadeaux de nos partenaires
- Partagez les bons plans écotourisme dénichés lors de vos virées
- Participez au week-end de randonnée-découverte les 24 et 25 juin : inscrivez-vous avant le 18 juin

JPEG - 47.4 ko

Nettoyage en haute altitude

12 mai 2017 Pratiques sportives
Dimanche 26 Mars, l'équipe du Projet BMB 2017 se retrouve en forêt des Trois Pignons pour une séance d'escalade. De gauche à droite : Jérôme Brunet, Loïc Rolland, Loïc Sarray et Frédéric Romand. Les entraînements sont fréquents, quasi quotidiens : Vélo, (...)

JPEG - 258.3 ko
Dimanche 26 Mars, l'équipe du Projet BMB 2017 se retrouve en forêt des Trois Pignons pour une séance d'escalade. De gauche à droite : Jérôme Brunet, Loïc Rolland, Loïc Sarray et Frédéric Romand.

Les entraînements sont fréquents, quasi quotidiens : Vélo, course à pied, boxe, escalade, randonnées… ! L'équipe doit parfaire sa forme pour un défi de taille : l'ascension du Mont Blanc et la descente au fond du Gouffre Berger, l'un des plus profonds de France, que l'on surnomme le "Mont Blanc de la spéléo".

L'histoire commence en août 2016. Frédéric, Loïc R et une amie à eux sont sur la voie normale du Mont Blanc. Quand la jeune femme tombe brusquement malade (mal aigüe des montagnes), celle-ci est contrainte de rester alitée au refuge de Tête Rousse. Les deux garçons se concertent et décident que Loïc doit rester avec elle. Frédéric continue l'ascension, seul. Le lendemain, pendant la descente, après avoir atteint le sommet avec deux jeunes montagnards qu'il rencontre en chemin, il se promet de revenir au plus vite avec Loïc.

Mais les jeunes sportifs ne pratiquent pas seulement l'alpinisme, ils sont également spéléologues. Ainsi, Frédéric propose l'idée de grimper le mont Blanc, puis de descendre dans la grotte la plus connue des spéléos de France, et l'une des plus profondes : le Gouffre Berger (-1123 mètres). En une semaine maximum. Le projet BMB (Berger Mont Blanc) 2017 est né.

Frédéric et Loïc embarquent dans cette aventure leur compagnon de toujours, Loïc S ainsi que leur plus vieil ami : Jérôme. Amoureux de grands espaces, ils décident de promouvoir la sauvegarde de l'environnement, et plus particulièrement des espaces prisés des amoureux de la montagne, trop souvent traités avec irrespect. L'accès au Gouffre Berger, garanti par la Fédération Française de Spéléologie, est soumis à la condition que chaque spéléologue s'engage à collecter les déchets qu'il rencontrera dans la grotte afin de les remonter en surface. De la même façon, l'équipe s'engage à récolter autant de déchets que possible lors de son ascension du Mont Blanc.

Afin de côtoyer la haute montagne de façon sereine, les membres de l'équipe passeront la première semaine d'août en altitude dans le massif des Écrins pour s'acclimater. Cela permet au corps de produire plus de globules rouges pour venir compenser la raréfaction de l'air. L'objectif principal de la semaine sera de randonner et grimper au-delà de 3000 mètres autant que possible mais aussi d'atteindre le sommet de la Barre des Écrins, point culminant du massif avec 4102 mètres. Dés la fin de cette semaine, ils se dirigeront vers Chamonix pour accéder à la Vallée Blanche via le téléphérique de l'Aiguille du Midi. De là, ils s'engageront vers une heure du matin dans la voie des Trois Monts pour atteindre le sommet du Mont Blanc environ sept heures plus tard et redescendre par la voie Normale. Ils prendront ensuite la direction de Méaudre (Vercors) où ils poseront leurs tentes en attendant le créneau météo idéal pour débuter leur longue descente dans le Gouffre Berger, situé sur la commune voisine d'Engins.

Durant l'aventure, des photographies seront régulièrement diffusées sur les réseaux sociaux et des vidéos seront tournées afin de réaliser un film documentaire. En attendant des nouvelles du projet, nous vous invitons à suivre l'équipe via sa page facebook BMB 2017 et vous souhaitons de superbes aventures !

La Grande Traversée du Mercantour

12 mai 2017 Pratiques sportives
Chloé (19 ans), Vincent (22 ans) et Flavien (23 ans) ont projeté de parcourir cet été la GTM (la Grande Traversée du Mercantour) en autonomie complète. « 212 km à pied, pour un dénivelé positif total de plus de 10000 mètres pendant 16 jours. » La (...)

JPEG - 213.4 ko

Chloé (19 ans), Vincent (22 ans) et Flavien (23 ans) ont projeté de parcourir cet été la GTM (la Grande Traversée du Mercantour) en autonomie complète.

« 212 km à pied, pour un dénivelé positif total de plus de 10000 mètres pendant 16 jours. »

La volonté de réaliser ce projet est née d'une idée de Vincent et Flavien alors qu'ils étaient en train de faire l'ascension du Mont Pepoiri en juillet 2016 dans les Alpes-Maritimes. 3 jeunes unis avec la même passion et la même détermination ; prêts à fouler le sol des montagnes des Alpes du sud. Leur soif d'aventure les a conduits à s'investir pour monter ce projet.

Inaugurée en juillet 2016, la Grande Traversée du Mercantour relie la performance physique et découverte de paysages exceptionnels des Alpes-Maritimes. En cheminant sur un itinéraire d'envergure qui offrira au prix d'un effort soutenu de somptueux panoramas sur le massif alpin et sur la mer.

Depuis Estenc, point de départ de l'itinéraire dans le haut Var, la Grande Traversée du Mercantour les conduira dans les hautes vallées de la Tinée, de la Vésubie, de la Roya et de la Bévéra pour une arrivée grandiose à Menton, au bord de la Méditerranée. Au cœur du massif cristallin de l'Argentera-Mercantour, ils découvrirons ainsi les plus beaux sommets des Alpes-Maritimes et leurs voisins italiens, culminant au sein d'espaces naturels préservés dont le renommé Parc national du Mercantour.

L'ascension du Mont Gélas, le plus haut sommet des alpes-maritimes culminant à 3143 mètres sera également au rendez-vous.

Ce voyage aura pour but de présenter une aventure, sous un angle humain et environnemental.

Mais le but second de ce périple est de réaliser un documentaire, qui présentera la préparation jusqu'à l'aboutissement de ce défi sportif et humain. Il permettra également de partager leurs découvertes, d'informer ainsi que de montrer la beauté de cette traversée, et de présenter une telle aventure, tant dans les moments de joies que dans les moments les plus durs..

Ils porterons sur eux l'équivalent de 2 semaines de vivres ainsi que tout le matériel nécessaire pour pouvoir effectuer ce parcours avec un minimum de confort. Et également tout le matériel pour la réalisation du documentaire : caméra, chargeur solaire, micro etc...

ALLER PLUS LOIN

- www.facebook.com/objectifmercantour
- Pour les soutenir grâce au financement participatif